L’art de ne rien faire

172

Point d’intro aujourd’hui, l’heure est à l’inaction !

Je fais tout et rien.
Je dessine dans le clair luminaire,
Avec l’encre d’or,
Les courbes du temps et du soleil.
Je danse une valse,
Sous une pluie légère
Les paupières l’une contre l’autre et les pieds dans du sable chaud.
Je dors d’un sommeil paisible,
Sur l’arc d’une lune
Et je chatouille les fibres de l’Eternité.
Je parle une langue nouvelle,
Que je n’ose comprendre et méditer.
Je visite des vallées pleines,
Et des montagnes plates.
Je me baigne dans une eau tiède,
Et mon corps se délecte de chaque goutte.
J’écris une nouvelle constitution,
Qui gouvernera nos mœurs,
Une loi qui sera transparente et fondée sur un nouvel Esprit.
L’amour.
Je murmure de douces sentences à des eaux profondes endormies
Depuis la nuit des temps.
Je trace une marge dans un quadrillé sur
Lequel je verse de nombreux points noirs.
Enfin, je fais tout… et rien.

Anny-Princia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *