Fragments

306

Il aurait voulu vous chanter les joies d’un amour réciproque, mais il n’eut que la lourdeur d’un amour manqué à vous conter, l’amertume d’une histoire brisée au milieu de ses bourgeons épars…

Un amour…
Qui se sème et s’arrose,
Qui naît et s’ignore,
Qui grandit et s’épanouit,
Qui se cherche et se trouve,
Qui erre et se découvre
Cueillant ici et là
Lys de douceurs et œillets de délicatesses
Roses de vœux et orchidées de promesses.

J’ai contemplé la vigueur
D’une flamme naissante
Au cœur de nos iris
Se jetant des regards empreints
De tendresse…
Une tendresse mêlée
D’attentions inavouées
Et d’émotions en abondance,
De rêves refoulées
Et de joyeuses insouciances;
Autant l’amour répondit à l’appel
Autant le destin servit son lot de voies pénibles
Creusant dans nos cœurs
Le fossé d’une histoire
Que le futur ensevelirait avant son éclosion.

J’ai rêvé
Et cru
Que cette fois serait la bonne.
J’ai rêvé
Et cessé de croire
Que cette vie pouvait offrir
Aux fragments de cœur qui me restait
L’amère existence d’un vide à combler.

J’ai rêvé
Et su
Que cette fois
La vie m’était échu en héritage
Avec ou sans toi.

Te choisir
Quel bel accord
Te voir partir
Quel triste sort.

Il me restait juste à prier
Que mes rêves arrêtent
De déboucher sur toi;
Il me restait juste à savoir
Si je pourrais aimer encore
Une autre que toi.


Dushime

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *